Terrorisme : Un nouveau chef désigné à la tête d’AQMI

0 114

De son vrai nom Mibrak Yezid, l’Algérien Abou Oubaïda Youssef Al-Annabi est désormais le chef de  l’organisation terroriste AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique). Il remplace Abdelmalek Droukdel (aussi algérien) tué le 3 juin 2020 dans le nord  du Mali par l’opération militaire française barkhane.

Ancien membre du Groupement algérien salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), inscrit sur la liste noire américaine des « terroristes internationaux » depuis septembre 2015, est également le dirigeant de la branche médias d’AQMI, Abou Oubaïda Youssef al-Annabi a désigné à la tête d’AQMI rapportent de nombreuses sources médiatiques citant  l’agence américaine SITE, spécialisée dans la surveillance des groupes djihadistes.

Cette réorganisation au sein du groupe terroriste AQMI intervient au moment  où la France, cheffe de file de la lutte antiterroriste dans le sahel, intensifie les sorties, verbale et militaire, contre les djihadistes. Le 10 novembre 2020, Bah Ag Moussa, figure du groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) d’Iyad Ag Ghaly affilié à AQMI, a été tué au Mali par la force Barkhane.

Aussi, dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Emmanuel Macron clôt le débat sur toute éventualité de dialogue avec les djihadistes au Mali.

lindiscret.com (Nos articles ne pourront être reproduits en toute intégralité sans autorisation de la rédaction)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.