CAF: Ahmad Ahmad n’a pas dit son dernier mot

0 113

Suspendu par la chambre de jugement de la commission d’éthique indépendante de la FIFA, Ahmad Ahmad va attaquer devant le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) la décision l’interdisant pendant les cinq prochaines années de prendre part à ‘‘toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) tant au niveau national qu’international’’

‘‘Je conteste la sanction qui a été prononcée. Au-delà de mon cas, c’est l’autodétermination du football en Afrique qui est attaquée’’, a publié sur twiter le Malgache Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF) et vice-président de la FIFA. Cette sortie sur les réseaux sociaux  a eu lieu le 25 novembre, soit 48 h après la décision de sa suspension.

A lire aussi: Ahmad Ahmad suspendu pour abus corruption et détournement de fonds

Les propos de Ahmad Ahmad sur twitter sont accompagnés d’un communiqué signé de son ‘‘équipe’’ qui annonce qu’un appel sera fait devant le TAS ‘‘pour contester’’ la décision ‘‘incompréhensive et ‘‘choquante’’. Cet appel, ajoute le document (ci-dessous), ‘‘sera par ailleurs assorti d’une demande d’effet suspensif, afin de ne pas aggraver le préjudice subi par le président Ahamad et lui permettre de mener campagne en vue de sa réélection à la Présidence de la CAF’’

Ahmad Ahmad-caf-Commmunique-suspension

Président de la Confédération africaine de football (CAF) depuis 2017, Ahmad Ahmad est candidat à sa propre succession pour un second mandat. La validation des candidatures pour la Présidence de la CAF est annoncée pour janvier 2021.

lindiscret.com (Nos articles ne pourront être reproduits en toute intégralité sans autorisation de la rédaction)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.