Mali : Les manifestations de juillet ont fait 14 morts (Minusma)

0 374

Le rapport de la division des droits de l’Homme de la Minusma sur les évènements du 10, 11 et 12  juillet dernier à Bamako,  fait état de 14 personnes tuées dont 2 enfants, toutes de sexe masculin.  

Les mêmes manifestations ont fait au moins 40 blessés dans le rang des manifestants lors de l’intervention des forces de l’ordre.   118 agents des forces de défense et de sécurité ont été  aussi blessés ‘‘ du fait d’actes de violence imputables aux manifestants.’’

Le rapport fait aussi mention de l’arrestation d’au moins 200 personnes dont six femmes et sept enfants, ‘‘détenues arbitrairement’’  ‘‘à la Brigade de recherche de la gendarmerie de Bamako (au Camp 1) ainsi que dans les commissariats de police des 3 e, 7e et 10e arrondissements de Bamako’’. Ces personnes ont toutes relâchées le 13 juillet, précise le rapport.

Les 14 personnes ont été tuées  ‘‘lors des interventions des forces de maintien de l’ordre notamment la Gendarmerie nationale, la Police nationale, la Garde nationale et la Force Spéciale Anti-Terroriste (FORSAT) qui dans certains cas ont fait un usage excessif de la force’’.

Lors de la conférence de presse qui a présenté le rapport  ce matin (28 décembre) en visioconférence, la division  des droits de l’Homme de la Minusma a précisé que  son enquête n’a pas consisté à situer les responsabilités à l’origine de ces tristes événements.

Cliquez ici pour lire le rapport  en intégralité

lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.