Ménaka : Mort de deux soldats français

0 210

Cinq jours après la mort de trois soldats de l’opération Barkhane  dans les localités de Hombori au Mali, deux autres ont succombé le samedi 2 janvier  dans  l’explosion, près de Ménaka, du blindé qui les transportait.

Il s’agit  du sergent Yvonne Huynh et du brigadier Loïc Risser, du 2ème régiment de hussards de Haguenau. Partis pour une mission de renseignement, leur véhicule a roulé sur un engin explosif improvisé. Un troisième soldat a été blessé, précise un communiqué   du ministère français des armées.

« Le Président de la République rend hommage à la mémoire de ces soldats, morts pour la France dans l’accomplissement de leur devoir. Il partage la douleur de leurs familles, de leurs proches et de leurs frères d’armes et les assure de la gratitude et de la solidarité de la Nation »

L’Elysée

Le lundi 28 décembre 2020, trois soldats de l’opération Barkhane sont morts suite à  l’explosion de  leur blindé dans les localités de Hombori. Cette attaque a été revendiquée vendredi 1er janvier  par le groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) d’Iyad Ag Ghaly.

A lire aussi: Barkhane: Iyad revendique la mort des trois soldats

La mort de ces deux soldats porte à 49 le nombre de militaires français tués au Mali depuis 2013.

Lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.