Centre du Mali : Les enfants de plus en plus victimes d’engins explosifs égarés

0 264

Au centre du Mali, les enfants sont de plus en plus victimes  des engins explosifs abandonnés dans la nature  aussi appelés ‘‘restes explosifs de guerre’’ (REG). 

Le vendredi 15 janvier 2021, à deux kilomètres de la ville de Koro au nord, cinq enfants ont été victimes d’un engin explosif abandonné. Trois y ont perdu la vie et  deux autres blessés.

Selon des sources locales, les cinq  enfants étaient partis pour une promenade  dans la nature  et sont tombés sur l’engin explosif qu’ils ont ramassé. L’engin a explosé dans les mains des trois garçons décédés qui s’étaient réunis pour le casser (une grenade visiblement)  à l‘aide de morceaux de bois. Les deux autres grièvement  blessés, n’ont pas participé à cette ‘‘opération’’ et avaient pris une distance. 

L’un des trois enfants décédés est âgé de 12 ans et 9 ans pour les deux autres. Les deux blessés sont âgés  de 10 et 12 ans, précisent d’autres sources.

Dans la même localité à Koro au centre du Mali,  le 29 décembre 2020, deux garçons ont trouvé la mort   dans l’explosion d’un engin explosif abandonné qu’ils ont ramassé et  manipulé. Un troisième qui était avec eux a été amputé d’une main après avoir survécu à l’explosion. 

Le président du conseil local de la jeunesse de Koro cité par lepaysdogon.net,  a indiqué ‘‘que des actions sont déjà en cours pour sensibiliser les populations sur l’existence des engins explosifs  et les dispositions à prendre juste après leur découverte’’.

Loin de la ville de Koro, à Bandiagara, toujours au centre du Mali, le dimanche 3 janvier 2021,  un âne  a été tué après son passage sur un engin explosif improvisé sur les berges de la rivière du nom de ‘‘Yamè’’ à environ trois kilomètres de la ville au  Sud-Est.

Dans son dernier rapport sur le Mali couvrant la période d’octobre à décembre 2020, le Secrétaire général de l’ONU a indiqué que six civils ont été tués et 10 autres blessés  par  des engins  explosifs improvisés.

Lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.