Sénégal : L’Assemblée Nationale se penche sur le cas Sonko

0 242

Les débats sur une éventuelle levée de l’immunité du député Ousmane Sonko s’ouvrent ce jeudi 11 février à l’Assemblée Nationale sénégalaise. Le parlementaire de 46 ans est accusé de viol par une employée d’un salon de massage à Dakar.

C’est le juge d’Instruction du 8e cabinet du Tribunal de Grande Instance Hors-classe de Dakar qui, a l’initiative du Procureur dudit tribunal, a saisi mardi le bureau de l’Assemblée Nationale  sénégalaise pour demander la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko, député et Président du parti PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité).

Cette saisine fait suite au refus de l’opposant politique de déférer à la convocation de la gendarmerie après une plainte pour viol déposée contre lui  le 2 févier. Il a d’abord  exigé  la levée de son immunité parlementaire. Et la gendarmerie qui était venue le chercher lundi à son domicile, a été empêchée par des manifestants.

A lire aussi: Une plainte pour viol contre l’opposant politique Ousmane Sonko

Les débats sur cette éventuelle levée de l’immunité d’Ousmane Sonko commencent ce jeudi : ‘‘Le bureau doit approuver la procédure de levée d’immunité, puis une commission ad hoc de onze membres doit être formée, et enfin le député va être entendu avant qu’une décision ne soit prise en assemblée plénière’’, explique à RFI un député sénégalais.

Lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.