Sénégal : Vers la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko

0 231

Le député sénégalais  Ousmane Sonko  pourrait bientôt perdre sa couverture parlementaire pour faire face à la justice qui l’attend pour répondre à des accusations de ‘‘viol et menaces de mort’’ dont il fait l’objet de la part d’une  masseuse de 21 ans à Dakar.

La procédure de levée  de l’immunité du député  Ousmane Sonko suit son cours à l’Assemblée Nationale sénégalaise. La commission ad hoc mise en place courant semaine dernière a été validée en séance plénière  le mercredi 17 février. Elle est  composée de 11 membres dont 8 de la majorité, deux  du groupe parlementaire ‘‘Liberté et Démocratie’’, et 1 des non-inscrits.

Cette commission, a-t-on appris, va demander l’audition d’Ousmane Sonko, ‘‘avant de présenter son rapport sur la levée ou non de l’immunité parlementaire du député, en séance plénière’’.

Des arrestations…

Le 8 février, le  Président du parti PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité), a refusé de déférer à une convocation demandant d’abord la levée  de son  immunité parlementaire. La gendarmerie qui s’était déplacée pour cueillir Ousmane Sonko à son domicile,  a été empêchée par des manifestations occasionnant  des dégâts matériels et des blessés dans le rang des forces de l’ordre.  

Suite à ses évènements, rapporte BBC , une vingtaine de personnes  ont été  placées sous mandat de  dépôt  ‘‘pour association de malfaiteurs, organisation d’un mouvement insurrectionnel, violences et voies de fait à l’agent des forces publiques dans l’exercice de sa fonction, dégradation de biens appartenant à l’Etat et incendie criminel’’.

On veut faire croire que c’est une affaire privée. Mais il n’en est rien. C’est bel et bien une tentative de liquidation politique. J’accuse explicitement Macky Sall sous la complicité de son procureur de fomenter ce complot politique contre ma personne.

Ousmane Sonko sur twiter

Ousmane Sonko, 46 ans, est député depuis  2017 et est arrivé 3ème à la présidentielle de 2019. A travers ces évènements,   le leader du  PASTEF/Patriotes accuse le pourvoir sénégalais d’une tentative de liquidation politique.  

Lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.