Niger : Des membres de la CENI tués le jour du second tour de la présidentielle

0 212

Au moins 7 membres locaux  de la Commission électorale nationale indépendante (Céni)  du Niger ont été tués dans l’explosion de leur véhicule le dimanche  21 février, jour du second tour  de l’élection présidentielle.  

L’explosion qui a  eu lieu à Waraou, commune de Dargol dans la région de Tillabéri au Sud Ouest du Niger, a aussi fait 3 blessés.  Le véhicule  transportant les victimes a sauté sur un engin explosif improvisé.

Selon Tidjani Ibrahim Katiella, gouverneur de la région de Tillabéri cité par AFP, le drame est survenu quand les victimes partaient pour l’ouverture des bureaux de vote dans la région. ‘‘Il s’agit de présidents de bureaux de vote et de leurs secrétaires », précise-t-il.  

La localité de Tillabéri située dans la zone dite  « des trois frontières » entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso est en proie à une crise sécuritaire aiguë. Ce drame intervient le jour du second tour de l’élection présidentielle opposant  Mohamed Bazoum et l’ancien président  nigérien Mahamane Ousmane (1993-1996), renversé à la suite d’un coup d’Etat militaire.  

Lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.