Mali : La déroute djihadiste

0 478

Du 02 au 6 avril, les  groupes terroristes ont perdu sur le terrain près de 100 hommes dans des attaques par eux perpétrées contre les forces militaires maliennes et  étrangères.

La plus récente  débâcle des groupes terroristes est celle de ce mardi 06 Avril à Konna,  dans le cercle et la région de Mopti, où une attaque terroriste a été repoussée par les soldats maliens.  Le bilan de cet évènement communiqué par les sources sécuritaires, fait état de 12 terroristes tués, du matériel saisi. Un soldat malien tombé et 4  autres ont été blessés.  

48 h la veille, le dimanche 4 avril 2021,  sur l’axe Maréna-Mafounè dans les localités de Tominian, région de Ségou, un cortège de la force spéciale antiterroriste  (FORSAT) a été la cible d’une attaque terroriste. Bilan : au moins 8  terroristes tués, un militaire décédé et 3 autres blessés.  

Plus de 10 terroristes  tués, 17 soldats blessés et 3 autres décédés, c’est le bilan d’une attaque contre le camp de l’armée  malienne le vendredi 2 Avril 2021  à Diafarabé, dans le cercle de Ténenkou (Mopti).

Dans la même journée du vendredi 2 Avril 2021, à Aguelhok (Kidal), le camp de la MINUSA abritant  un contingent de soldats tchadiens a été attaqué  faisant un bilan de plus de 40 terroristes tués selon Mahamat Saleh Annadif (chef de la MINUSMA en fin de mission), cité par le Figaro.fr.

Lors de la même attaque contre le contingent tchadien, 4 soldats sont décédés. Et parmi les terroristes abattus, figure un lieutenant d’Iyad Ag Ghaly du nom de Abdallaye Ag Albaka, ancien maire de la ville de Tessalit (Kidal), détaille Le Figaro.fr.

lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.