Sikasso (Mali) : L’attaque du poste de police de Mamassoni revendiquée

0 446

L’attaque du 12 avril contre le  poste de police de Zanadougou non loin de Mamassoni,  quartier périphérique de la ville de Sikasso,  a été revendiquée par la Katiba Macina du  groupe de Soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM).

Selon l’agence MENASTREAM qui a pu lire la vidéo de revendication,  les butins de cette  attaque qui a fait au moins un blessé parmi les policiers, sont présentés  par deux personnes  intervenant en bambara et en fulfulde.

Les butins sont en partie composés de deux motos djakarta, des kalachnikovs, des pistolets et des minutions.  

C’est la première fois que le groupe de Soutien à l’islam et aux musulmans, depuis sa formation en début mars 2017,  revendique une attaque dans la zone de Sikasso.

En juillet 2015, avant la création du GSIM composé de 5 entités terroristes,  Ançar Dine, le principal groupe d’Iyad Ag Ghaly, a revendiqué des attaques  contre les localités de Misili, Yansoula et de Fakola dans la région de Sikasso. Des attaques qui ont été menées par la katiba ‘‘Khaleb ben Walid ».

En ce début d’année 2021, la région de Sikasso est de plus en plus la cible d’actes terroristes. Le 1er mars, un poste de douane entre le Mali et le Burkina Faso a été attaqué faisant au moins un mort et un blessé, tous des civils, et 16 véhicules calcinés.  Un poste de la  gendarmerie a été incendié lors de la même attaque qui n’a pas été revendiquée.  

lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.