Socoura (Mopti) : Décès en captivité d’un enfant otage de 7 ans

0 361

Enlevé  par des jeunes de son entourage au quartier Kessel à Socoura (Sévaré/Mopti), le  corps  sans vie  du fils de 7 ans du maire de la localité, Zeyni Abedine Kane Diallo, a été retrouvé. Ses bourreaux réclamaient deux millions Fcfa pour  le libérer.  

La victime avait été enlevée le lundi  5 Avril 2021 avec la complicité d’un talibé de la famille  à qui son père avait confié  sa protection. A  Socoura, nous indique-t-on, la  famille de  Zeyni Abedine Kane Diallo, maire depuis 2009, est une grande cour accueillant de nombreux élèves coraniques, une famille très respectée avec une grande  notoriété  dans la région de Mopti.

Selon des sources locales, après l’arrestation du complice talibé  par la gendarmerie les ravisseurs ont ensuite  changé  de cachette  interrompant tout contact avec la famille de l’otage de 7 ans.  Et ce n’est  que courant week-end dernier  que le corps du garçon en état décomposition  a été retrouvé  dans un terrain vide, les mains et pieds ligotés  et enfermé dans une barrique, sans blessure aucune. Le corps a été retrouvé par des passants  suite à l’odeur  dégagé. L’enfant a été inhumé le samedi 17 Avril.   

Quelques heures après l’enlèvement le 5 avril, les ravisseurs avaient envoyé à ses parents une photo de l’enfant ligoté,  conditionnant sa libération au payement d’une rançon de deux millions Fcfa.  Dans ses aveux,  le talibé a indiqué qu’il lui était promis dans cette cagnotte, la somme de 200 mille Fcfa.   

Selon des  sources concordantes, les ravisseurs ne sont autres que des jeunes qui prennent le plus souvent du thé en groupe  devant le domicile du maire Zeyni Abedine Kane Diallo. Outre le complice talibé,  certains d’entre eux sont aussi aux arrêts, alors que d’autres ont pris la clé des champs.

Socoura est le  chef-lieu de la commune rurale qui porte son nom. La localité se trouve à deux kilomètres de la ville de Sévaré. La commune rurale entoure entièrement la commune urbaine de Mopti .

lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.