Bamako : Vives tensions autour d’un bar-hôtel contigu à une mosquée et son complexe scolaire

0 290

Au quartier Souleymanebougou, dans la commune de Moribabougou, périphérie de  Bamako à l’Est, des manifestations ont eu lieu vendredi 04 juin contre le bar-hôtel ‘La Perle’’‘ dont la fermeture pure et simple est exigée par le voisinage.

Seulement quelques quarante mètres séparent le bar-hôtel ‘‘La Perle’’ et l’école privée ‘‘Al Nour’’. Ce complexe  scolaire franco-arabe qui a ouvert ses portes en 2013, abrite  aussi une mosquée qui accueille  régulièrement des fidèles.

C’est sur initiative du personnel de l’école privée ‘‘Al Nour’’  appuyé par les voisins du quartier que la manifestation  a été organisée contre le bar-hôtel ‘‘La Perle’’ qui, dit-on, constitue un ‘‘danger’’.  

De la musique et des cris toute la nuit, des bagarres qui débordent le plus souvent pour continuer jusque  dans les rues, les voisins du bar-hôtel ‘‘La Perle’’ décrivent une situation insupportable : ‘‘Au moins une dizaine d’hommes ont encerclé récemment  mon frère  avec l’intention de le faire passer à tabac parce qu’il s’est plaint des véhicules mal garés qui barraient la route’’, témoignage d’un voisin qui appelle à nouveau l’implication des autorités pour mettre fin à leur calvaire.  

La mairie de la commune rurale de Moribabougou a déjà  tranché  sur la question. Le permis d’ouverture qui avait été accordé par l’autorité communale au bar-hôtel ‘‘La Perle’’, a été annulé pour ‘‘non-conformité’’  à moins d’un mois après sa signature. L’autorisation date  du 15 janvier 2021 et son annulation le 9 février.

Si l’autorisation d’ouverture a été annulée sur plainte de ceux-là qui ont manifesté ce vendredi, l’établissement de loisirs continue d’accueillir toujours des clients plus de 4 mois après la décision de l’autorité communale.

Les responsables de l’école privée ‘‘Al Nour’’  ont dit avoir eu des échanges avec la promotrice de l’hôtel Bar ‘‘La Perle’’. Mme Adou Adjo Anne France, c’est son nom, reste sur sa position et, nous indique-t-on, n’est pas prête à céder pour le moment sous la pression de la rue.

lindiscret.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.